La Chapelle-d’Angillon
Sous une pluie battante
en présence d’un millier de personnes
S.E. le cardinal LEFEBVRE
a assisté
aux obsèques de l’abbé Sanglier

Son Éminence le cardinal Lefebvre a assisté samedi, aux obsèques de l’abbé Sanglier, curé de La Chapelle-d’Angillon. La cérémonie religieuse (une messe), débuta vers 16 heures, en l’église de la petite ville. L’abbé Pichonnat, de Méry-ès-Bois officiait et l’oraison funèbre fut dite par l’abbé Raffin, aumônier départemental des jeunes.

Autour du cardinal, on notait le chanoine Legueenne, archiprêtre de la cathédrale de Bourges et le chanoine Girard, vicaire général. De très nombreux ecclésiastiques étaient également présents.

A la sortie de l’église, sous une pluie battante, un important cortège se forma et se dirigea vers le cimetière. On put voir alors, dans les rues, une foule compacte de plus de mille personnes et dans cette foule, de nombreuses personnalités notamment : MM. Jamain, sénateur ; Blaisse, conseiller général, maire de Méry-ès-Bois ; Baillon, conseiller général d’Henrichemont ; Lureau, maire de La Chapelle-d’Angillon ; Colas, maire d’Henrichemont ; Vacher, maire de la Celle, président de l’Association départementale de maires du Cher ; Robineau, maire de Presly ; Gorin, maire d’Ennordres ; les représentants des anciens combattants, anciens prisonniers de guerre et anciens maquisards.

11 août 1960 ©Coll. Sébault Gagnières

Le cortège précédé de trois drapeaux (A.C., A.P.G., Maquisards de Vierzon), les Anciens du Marquis portaient une couronne imposante et les A.C. de La Chapelle, une gerbe.
Pendant la cérémonie religieuse et le convoi, la gendarmerie dut assurer un service d’ordre, car les rues étaient envahies par des dizaines de voitures en stationnement.
Au cimetière, deux allocutions furent prononcées, une par M. Lureau, maire de La Chapelle et une autre par M. Blaisse. Ils rappelèrent l’existence de l’abbé Victor Sanglier qui officia à La Celle, avant de venir ici. L’abbé Sanglier est décédé à l’âge de 50 ans, vendredi, à l’Hôtel-Dieu de Bourges.

Les allocutions

M. Amédé Lureau, au nom de la Municipalité et de la société d’Anciens Combattants a adressé son salut respectueux à Son Éminence le cardinal, dont la présence prouve à la fois en quelle estime était tenu l’abbé Sanglier et la sollicitude pour ses paroissiens.
Il a rappelé le courage de l’abbé comme résistant et dans l’exercice de son ministère, sa droiture, sa charité discrète, mais efficace, son désir d’être inhumé avec ses paroissiens.
M. Blaisse, au nom du canton, a lui aussi rappelé la courageuse conduite du défunt à l’époque des maquis. Il s’est étendu sur sa serviabilité, son œuvre de charité et son désir constant de se mettre au service de tous, quels qu’ils soient.
L’abbé Sanglier repose maintenant à La Chapelle où il s’était fait de nombreux amis depuis 1954.
Le « Berry républicain » renouvelle à sa famille ses sincères condoléances.

Rédigé par

Christian Genete

Receveur P.T.T. à l'ancienne école de fille. "M. Christian Genete, s'est penché avec le souci et l'efficacité d'un historien, car il voulait savoir comment était mort, ce 18 juin 1940 à La Chapelle-d'Angillon, l'un de ses oncles."