Les maires de La Chapelle-d’Angillon

L’Indépendant du Cher – 16 août 1904 – Concours Poulain

Indep Cher – 16 août 1904 – Concours Poulain

Le Concours d’écriture du chocolat Poulain

La liste des lauréats du grand concours d’écriture organisé par La Chocolaterie Poulain vient de nous être adressée et nous nous félicitons d’être les premiers à apprendre à nos lecteurs les noms de nos concitoyens qui se sont distingués.
C’est une Berrichonne : Mlle Sessier, Germaine-Alice, née le 3 mai 1890, demeurent à Châteauroux, rue Porte-Neuve, 11, qui a gagné le 1er prix hors concours de 50,000 francs.

Le 4e prix, de 5,000 francs, a été attribué à M. Morillon Georges-Camille, né le 23 février 1892 à Issoudun, demeurant à Lourdoueix-Saint-Michel (Indre).
Voici la liste complète des lauréats du département du Cher :
Prix hors concours (500 fr.)
Isidore Chevallier, La Chapelle-d’Angillon.
Premier prix.
Roméo Poisson, rue des Écoles, Clémont.
Deuxième prix.
Amédée Lureau, rue de la Malèderie, La Chapelle-d’Angillon.
Marie Charlois, les Rauches, Marseilles

Carte du combattant n° 3469

Résistance FFC & FFL – Nom de réseau Pernod

Service historique de la Défense

La dépêche du Berry 26 juillet 1917 – Isidore Lureau

DB 1917-07-26

La médaille de bronze des postes et des télégraphes est décernée, à savoir :
MM. Billault, facteur local à St-Florent ; Blat, facteur de ville à Bourges ; Boucher, facteur rural à Allichamps ; Chenu, facteur de ville à Bourges ; Coudrat, facteur local à Veaugues ; Créancy, facteur local à Dun-sur-Auron ; Desforges, facteur rural au Guétin ; Dethare, facteur local au Châtelet ; Gaillet, facteur receveur à Marmagne ; Georges, facteur rural à Bruère-Allichamps ; Jacquot, facteur rural à Mehun-sur-Yèvre ; Letourneau, facteur local à Ivoy-le-Pré ; Lureau, facteur rural à La Chapelle-d’Angillon (père d’Amédée)

Fiche militaire d’Amédée Lureau

Lureau Amédée Auguste
né le 31 mars 1896 à La Chapelle, garçon épicier à La Chapelle
fils d’Isidore et Marie Marchand
Cheveux châtains, yeux marron, front droit, nez moyen, visage ovale, 1,72m
Degré d’instruction 3
Ordre du régiment n° 67 bis du 26 avril 1917

« Sous-officier modèle sur le front, depuis la mobilisation au début d’avril 1917, a préparé la position de batterie dans un secteur fréquemment bombardé.
Pendant l’attaque du 16 avril 1917, a montré les plus belles qualités d’ardeur, d’énergie et de courage dont il avait déjà fait preuve au cours de trois séjours dans un secteur particulièrement difficile. »

Fiche militaire

=> Croix de guerre avec une étoile de bronze
Ordre du corps d’armée  du 31 juillet 1917

« modèle de conscience et d’esprit militaire.
Étant sous-officier de liaison auprès d’un chef de peloton au cours de violentes attaques allemandes des 22 et 23 juin 1917, a assuré son service d’une façon parfaite, maintenant les liaisons avec le commandement, en parcourant toute la première ligne violemment attaquée et bombardée. S’est joint
de lui-même à l’infanterie pour repousser à la grenade une vive attaque. »

=> rajout d’une étoile vermeil

Engagé volontaire pour quatre ans le 16 avril 1914 à la mairie du 1er arrondissement de Paris au titre du 22e Régt d’artillerie. Arrivée au corps le 19 avril 1914

Brigadier le 26 janvier 1915  –  Maréchal des logis le 24 janvier 1916

Dirigé sur le cours de perfectionnement de xxx le 1er septembre 1918. Nommé sous-lieutenant à titre temporaire (active) par décision ministérielle du 18 novembre 1918 pour prendre rang du 10 novembre 1918 et affecté par même décision au 108e régiment d’artillerie (JO du 21 novembre 1918).

Passé au 5e groupe d’artillerie d’Afrique le 28-4-1919 par décision ministérielle N° 7779 du 22 mars 1919.
Promu s/lieutenant rang du 1-10-1921 et affecté au 37e RAC
Passé au 1er régiment d’artillerie le 1er juillet 1922
Promu sous-lieutenant à titre définitif JO du 13 janvier 1922 pour prendre rang du 13 avril 1921
Promu lieutenant JO du 2-3-22 pour prendre rang du 10-11-1920
Passé au 108e régiment d’artillerie JO du 10-7-22
Promu au grade de capitaine pour prendre rang du 29-12-29
Classé État Major particulier École supérieure de l’Intendance à compter du 1er octobre 1931 (service)
Affecté à la région de Constantine JO du 31-8-1933
Nommé Intendant Militaire adjoint à compter du 1er octobre 1933
Pension temporaire de 15 % concédée le 29 juin 1936 pour reliquat de dysenterie amibienne – foie légèrement débordant … colique
Pension temporaire de 15 % le 28 mai 1937 pour séquelles de dysenterie amibienne
Affecté le 2 septembre 1939 à la Station Magasin de Constantine
Affecté intendance territoriale de Bone le 30-1-40

— / — / —

Intendant de l’Angélus

Rédigé par

Jérôme Tschill

Archiviste