1792 – 1794

Étienne Pineau 3 février 1795

De Vierzon

Sa fille est née le 12 mai 1790 à La Chapelle-d’Angillon, alors qu’il était maire. Il était aubergiste.
Les actes d’état-civil était à l’époque tenus par la paroisse.

Membre du conceille généralle de la commune de La Chapelle d’Angillon, élu le 16/12/1792 pour dressé les actes destiné a constaté les naissances mariages et déceds des citoyens.
Le 07/01/1793, il enregistre pour son premier acte la naissance de Jean Baptiste Bureau, fils de Jean Bureau mestre cordonnier et Marie Apart, en présence de Etienne Montagu charron et Jean Gaudri maire et laboureur, agés chasqun de 36 ans.
Il signe son dernier acte le 26 thermidor de l’an 2. (13 août 1794).
Etienne Pineau, officier public, est enterré le 15 pluviose de l’an 3 (03/02/1795) en présence de Louis Gault 32 ans agent national de la commune et Pierre Deschamps 45 ans, charron.

179? – 1827

Étienne Fournier – – 28 février 1828

Lui succède Étienne Fournier, Officier public et maire. Originaire de Quantilly, fils de Claude Fournier et de Marie Clavier, époux de Angélique Deschamps, Il décède le 28/02/1828, noté comme propriétaire. Il signe son dernier acte de mariage le 3 juillet 1827

1827 – 1841

Antoine Richard – 2 avril 1795 – 8 février 1863

Dès l’acte de mariage du 9 août 1827, apparaît Nicolas Antoine Richard, adjoint et officier de l’État civil.
Né à Vierzon le 13 germinal de l’an 3, (2 avril 1795) fils d’un huissier, il décède le 8 février 1863 âgé de 67 ans, propriétaire et maire. Il fut également notaire de La Chapelle.

1841– 1844

Pierre Compoint – 1808 – 6 décembre 1876

Le 26 octobre 1841, C’est Pierre Compoint, maire, qui signe l’acte de mariage de Jacques Pasdeloup et Anne Lhonneur.
Né en 1808 à Neuvy-sur-Barangeon, il épouse en 1836 à La Chapelle la demoiselle Marie-Thérèse Huguet. Il décède à La Chapelle le 6 décembre 1876, âgé de 68 ans. Il est dit propriétaire. Sa dernière signature est du 4 mars 1844 sur un acte de naissance.

1844 – 1846

Étienne Joffard

Le 21 mars 1844, c’est Etienne Joffard, adjoint et maire par intérim, qui prend la relève jusqu’en septembre 1846.

1846 – 1862

Antoine Richard – 2 avril 1795 – 8 février 1863

Le 10 octobre 1846, Nicolas Antoine Richard fait son retour jusqu’en décembre 1862

1863 – 1870

Pierre Péan – Vers 1815 Février 1887

Début 1863, Pierre Péan est adjoint remplaçant, puis maire en juin. Né à Blois, fils d’un tonnelier, Il est notaire à La Chapelle. Il décède en février 1887.
Adjoint Étienne Champault.

1870 – 1871

Pierre Compoint Jean François Bouchard Jean Baptiste Chagnoux

Pierre Compoint (1er conseiller), Jean François Bouchard (1er conseiller), Jean Baptiste Chagnoux (adjoint) font fonction de maire jusqu’à juillet 1871.

1871 – 1877

Léon Déjoulx – 1842 – 1917

Octobre 1871, le Maire est désormais Léon Déjoulx jusqu’à fin 1877. Né à Ménétréol en 1842, il se marie en 1867 à La Chapelle-d’Angillon avec Julie Fernande Thibault. Il décède veuf en 1917.

Journal Le Droit – 3 décembre 1877

©Le Droit – 3 décembre 1877

Nomination judiciaire

Par décret en date du 3 décembre 1877, sont nommés :
Juge de paix du canton de La Chapelle-d’Angillon (Cher), M. Dejoulx (Léon-Paul-Marie-Alphonse), maire, en remplacement de M. Thibault, décédé.

1878 – 1879

Jean François Bouchard – 1823 – 1911

Lui succède en 1878 Jean François Bouchard qui exerce son mandat jusqu’à fin 1879. Né à Léré en 1823, il décède à La Chapelle-d’Angillon en 1911, noté ancien juge de paix. Lors de son mariage en 1858, il est huissier à La Chapelle-d’Angillon.

1880 – 1881

Pierre Louis Compoint

Article paru dans Le Soir en 1882

©1882 Le Soir

Il y a dix ans environ, le rendement moyen en blé, dans le Cher, atteignait à peine vingt hectolitres à l’hectare. Depuis cette époque, on atteint successivement vingt-cinq, trente et trente-cinq hectolitres. Un des meilleurs agronomes de l’arrondissement de Sancerre, M. Compoint, propriétaire à La Chapelle-d’Angillon, a récolté cette année, dans un champ de deux hectares, 110 hectolitres de blé. C’est un rendement qui n’avait jamais été atteint et qui témoigne des résultats que peut obtenir une exploitation habilement dirigée.
La récolte de M. Compoint fera sensation parmi des Sociétés agricoles de la France.

1er conseiller, fait fonction de Maire

1881 – 1883

Léon Déjoulx – 1842 – 1917

1881, c’est le retour de Léon Dejoulx jusqu’à début février 1883. Né à Ménétréol en 1842, il se marie en 1867 à La Chapelle-d’Angillon avec Julie Fernande Thibault. Il décède veuf en 1917.

Journal du Cher – 1891

Journal du Cher 1891

Arrondissement de Sancerre

La Chapelle-d’Angillon On nous écrit :
Mardi, notre petit pays avait revêtu son aspect des jours de fête.
On y célébrait le mariage religieux de Mlle Dejoulx et de M. Richelieu et, pour la circonstance, on avait orné les rues, par où devait passer le cortège, d’un arc de triomphe, de couronnes et de guirlandes.
Sur l’arc étaient écrits en grosses lettres ces mots : Richelieu-Dejoulx – Honneur aux mariés.
Dans l’église, admirablement décorée, se pressait une foule considérable.
Tous ces témoignages de sympathie n’étaient qu’un juste hommage rendu aux familles si estimées des jeunes époux.
Mlle Dejoulx est la petite-fille de M. Thibault, qui fut, pendant près de Quarante ans, juge de paix à La Chapelle ; son père, M. Dejoulx, en fut également juge de paix et maire.
M. Richelieu appartient à une famille de Paris aussi riche que charitable.
A l’issue de la cérémonie, vint voitures ont emmené les invités en passant sous une allée de sapins verts.
Le soir, un feu d’artifice a été tiré au château des Gillons.
Nous faisons tous, ici, des vœux pour le bonheur des nouveaux mariés.

1884 – 1885

Frédéric Dalmont

Courant février 1883, Frédéric Dalmont, 1er conseiller, fait fonction de Maire. En mai 1884, il est Maire jusqu’à début février 1885.

1885 – 1889

Ursin Moyreau – 1828 – 1892

1885 c’est au tour de Ursin Moyreau de diriger la commune jusqu’en juillet 1889. En 1867, il est menuisier à La Chapelle-d’Angillon. Originaire d’Henrichemont, né vers 1828, il décède à La Chapelle-d’Angillion en 1892, receveur buraliste.

Article paru dans la Démocratie du Cher en 1885

DC 1885

Chronique électorale

On nous écrit de la Chapelle-d’Angillon :
Les candidats du congrès républicain radical ont obtenu ici un réel succès dans une réunion qui, organisée à la hâte, comptait plus de 150 cultivateurs.
M. Moyreau a été acclamé président et MM. Preslier et Lelong assesseurs.

Article paru dans Démocratie du Cher en juillet 1989

DC 1889

Par arrêté ministériel, en date du 26 juillet, M. Bayon, receveur buraliste à La Chapelle-d’Angillon, a été nommé receveur buraliste à St-Satur.
C’est l’honorable M. Moyreau, l’excellent maire républicain de La Chapelle-d’Angillon, qui remplace M. Bayon comme receveur buraliste de cette commune.
Nos félicitations les plus vives à l’administration des contributions indirectes, pour le choix intelligent qu’elle a fait en cette circonstance ; elle ne pouvait pas choisir un homme plus méritant et plus capable que notre amie M. Moyreau.

1889 – 1892

Victor Vannoreau – 17 juin 1827 – 27 février 1908

Victor Vannereau né à Presly le 16 ou 17.06.1827 de Pierre cabaretier et Marie Anne Bureau.
Marié à La Chapelle-d’Angillon le 17.01.1853 (tailleur d’habits) avec Victoire Pornin de La Chapelle-d’Angillon.
Décède à La Chapelle le 27.02.1908, 80 ans rentier.

État civil : Maire de La Chapelle :
– 1er acte de naissance 06.06.1896 –
– 1er acte de mariage 07.06.1896 –
– 1er acte de Décès : 30.05.1896 –

« M. Vannereau, tailleur, est élu maire – M. Beaujoin, sabotier, radical, est nommé adjoint ».

Sur RetroNews – le Journal du Cher du 19.05.1896

Mais je le trouve aussi ancien maire le 17 mars 1894, et maire le 24.02.1890.

L’Indépendant du Cher 5 mai 1892

1892 – 1896

Louis Compoint 1837 – 1908

Victor Vannoreau est remplacé en juin 1892 par Louis Compoint (Pierre Louis). Enfant de La Chapelle-d’Angillon né en 1837, il y décède en 1908, célibataire. Il est le fils de l’ancien Maire Pierre Compoint.

L’indépendant du Cher – 1893

Indépendant du Cher – 1893

La lumière va enfin apparaître définitivement à La Chapelle-d’Angillon, grâce à la bonne administration de notre nouveau maire, M. Compoint, lequel n’épargne ni son temps, ni sa bourse pour être agréable à ses administrés.
Un premier réverbère a été placé au nouvel hôtel de ville, aux frais du maire.
Ce premier bec, d’une bien grande utilité, ne saurait rester seul ; le conseil municipal se hâtera, nous l’espérons, de voter les fonds nécessaires pour en acquérir la quantité suffisante à l’éclairage de nos rues si noires. A.C.

1896 – 1900

Victor Vannoreau – 17 juin 1827 – 27 février 1908

Juin 1896, Victor Vannereau reprend la mairie. Il la perd en juin 1900 au profit de Eugène Taillandier.

1900 – 1904

Eugène Taillandier – 1864 –

Fils de journalier né à Presly en 1864, il est cordonnier à La Chapelle-d’Angillon en 1895, lorsqu’il s’y marie avec Mademoiselle Liard, du Calvados, receveuse des postes.

1904 – 1936

Louis-Nestor Gagnières – 24 octobre 1855 – 31 décembre 1936

En mai 1904, s’ouvre une grande période de stabilité pour La Chapelle-d’Angillon avec l’élection de Nestor Gagnières qui restera en fonction jusqu’à son décès le 31 décembre 1936.

Il est né à La Chapelle-d’Angillon en 1855 de parents boulangers. Il y épouse, en 1882, Marie Bignolas fille de boulanger. Boulanger à son mariage, il est marchand de bois dès 1903 (scierie Gagnieres/Bignolas).

Louis-Nestor Gagnières a été Maire de la Chapelle d’Angillon de 1904 à 1936
3 décembre 1931 :
Décoration – La Chapelle-d’Angillon, 18380, Cher, Centre-Val de Loire, France
Conseiller Municipal le 1er mai 1892 sans interruption Adjoint le 27 août 1893 Maire le 5 mai 1904 jusqu’à sa mort en 1936 sans interruption

Source : Procès verbal de réception

La dépêche du Berry – 19 mai 1904

DB 1904-05-19

1937

Louis, Ernest Désiré Auchère 19 mai 1888 – 17 avril 1946

La dépêche du Berry – 29 septembre 1934

DB 29 septembre 1934

Élections cantonales du 7 octobre 1934

Canton de La Chapelle-d’Angillon
Conseil d’arrondissement
______

On nous communique :
Le 13 septembre dernier, les soussignés, réunis à La Chapelle-d’Angillon, salle Turpin, ont désigné à l’unanimité comme candidat au Conseil d’arrondissement :
Le citoyen Auchères Ernest, de La Chapelle-d’Angillon, républicain-socialiste.
et engagent les électeurs à voter pour lui dès le premier tour pour le triomphe des idées républicaines, démocratiques, laïques et sociales.
Blaise Pierre, maire de Méry-ès-Bois, conseiller général.
Potier Julien, maire d’Ivoy-le-Pré.
Germain, maire de Presly.
Gabin, conseiller municipal de La Chapelle-d’Angillon.
Lerasle, secrétaire du Syndicat de bûcherons à La Chapelle-d’Angillon.
Baudon, à La Chapelle d’Angillon.
Turpin, à La Chapelle d’Angillon.

La dépêche du Berry – 10 février 1937

DB 10 février 1937

Dimanche dernier, M. Ernest Auchère a été élu maire par 7 voix sur 12 suffrages exprimés en remplacement de M. Nestor Gagnières, décédé.
Après l’arrivée des troupes d’occupation le maire a été retenu prisonnier, dans sa maison, durant cinq jours.

1947 – 1959

Lucien Gaumichon 30 mars 1913 –

L’Émancipateur 11 juin 1947

Émancipateur 1947-11-06

Les résultats des élections municipales des 19 et 26 octobre 1947, souligne la progression de notre Parti dans de nombreuses localités du Cher

A la Chapelle-d’Angillon nous passons de 187 à 323 voix obtenues par notre ami Gaumichon, maire.

1959 – 1981

Amédée Auguste Lureau 31 mars 1896 – 30 avril 1981

Amédée Auguste Lureau – Maire de 1959 à 1981

Amédée Auguste Lureau Maire de la Chapelle d’Angillon : jusqu’en 1981
Général de brigade – conseiller général de 1961 à 1979.

1981 – 1993

Michel Guilloteau 22 novembre 1947 –

Il a été élu alors qu’iI y avait 5 personnes de la liste minoritaire au conseil municipal et la liste majoritaire avait 8 personnes.
Enfant de chœur du curé Sanglier.
Agrandissement de l’éclairage public. Agrandissement de la salle des fêtes pour une cantine. Terrain de tenis et terrain de pétanque qui était un terrain lyonnaise avant. Terrain de football. Vidage du plan d’eau par 2 fois.
Deux comices 1983 et 1990.
Amener l’eau potable à la forge. Des canalisations sous les ponts avaient gelées. Les Chapellois venaient chercher l’eau à la Mairie. C’est descendu jusqu’à -27 dans un creux sur la route de Mérié-es-bois.

1993 – 2008

Pierre Heuclin

2008 – 2010

Guy Amelot 14 août 1948 –

né le 14 Août 1948 à la Chapelle d’Angillon, se présente et entre dans le conseil municipal à 21 ans à la demande de M. Lureau. Président du club des jeunes 1966. Président du S.I.V.O.M. de…… à 2010.

Mars 2008 30 avril 2010

2010 – 2014

Gérard Cornil

Gérard Cornil ne se représente pas à la municipale

Depuis 2014

Joël Coulon

2021

Bernard Dautin

1er conseiller, fait fonction de Maire

Joël Coulon est remplacé en juin 2021 par Bernard Dautin premier adjoint.

Rédigé par

Jérôme Tschill

Archiviste