Dépêche du Berry 14 mars 1942

A l’alerte de la Chapelle

L’Alerte informe les équipes voisines qu’elle a l’intention pour le 12 avril de faire un match au profit des prisonniers de guerre de la commune. A cette occasion sera formée une sélection F.C. Ennordres-Alerte, qui demande bonne équipe pour matcher ce jour-là. Équipes disponibles le 12 avril. Veuillez faire offre à Chichery Albert, secrétaire de l’Alerte, la Chapelle-d’Angillon, tél. 2. Retour assuré par même sélection.
Dimanche dernier 8 mars : C.S. Argent bat l’Alerte, par 2 à 0.

L’Alerte de la Chapelle-d’Angillon est une association de l’Union des sociétés de préparation militaire de France (USPMF), qui devient dans les années 1920 l’Union des sociétés d’éducation physique et de préparation au service militaire (USEPPSM).

En 1941, au début, ils ont repris le nom de l’association pour créer l’association sportive de l’Alerte : athlétisme, natation, football.

Une photo de l’équipe en 1941

©Ghyslaine Blons

En haut à gauche Raymond Apert ; en dessous de lui Henry Amelot ; et en bas à gauche Jean Rousseau

Recensement 1936, 6M 0318
Recensement 1936, 6M 0318
Recensement 1936, 6M 0318

Une version de la chanson de l’Alerte

Trois avants qui driblent
Trois demis costauds
Quatre arrières terribles
Et un bon goal dans les poteaux
On les a vu (bis)
Marquer des buts (bis)
A coups de croquenots (bis)
Dans les poteaux (bis)
Que cherchent-ils ?
Ils cherchent la victoire
Ce soir à la Chapelle

Une autre version de la chanson de L’Alerte

La Dépêche du Berry, 7 avril 1941

©La Dépêche du Berry, 7 avril 1941

Fête sportive, le jour de Pâques

C’est avec un vif plaisir que nous apprenons que les jeunes gens de La Chapelle ont organisé une soirée sportive au profit des prisonniers de la commune, le dimanche de Pâques. La deuxième équipe, nouvellement constituée jouera son premier match contre la deuxième du S.C.A., au Stade des Aulnains, à 14h30.
A 16h45, la première équipe affrontera les vétérans de l' »Alerte » : les plus de 30 ans, qui pour un jour retrouveront le maillot et les souliers à crampons… et sans doute leur souffle de vingt ans !…

Composition des équipes :

Vétérans : Goal : Henri Wallet ;
Arrières : Pierre Apert et Lucien Cardoche (ex-prisonnier rapatrié d’Allemagne) ;
Demis : Fernand Bedu, Jacques Carré (ancien champion du 8° corps en 1919), Marcel Turpin ;
Avants : Jules Fougerolles, André Foltier, Henri Godon, Raymond Turpin et Gaston Routy.

Pour l' »Alerte » : Goal : Chichery ;
Arrières : Habert, Rousseau ;
Demis : Amelot André, Guillon, Amelot Henri ;
Avants : Gabin, Léger, Chenu, Apert, Frelat.

A noter que c’est non seulement une partie de franche gaité qui se prépare, mais un vrai match où l’on jouera de part et d’autre pour gagner.
Nous croyons savoir que les « Vétérans » s’entrainent activement depuis trois semaines ; ils pourraient bien réserver une surprise à leurs adversaires !

Le produit de la quête sera versé au Comité d’aide aux prisonniers de La Chapelle.
Souhaitons à cette journée le succès qu’elle mérite, tant par son attrait que par le but qu’elle se propose.

La Dépêche du Berry, 29 avril 1944

La Dépêche du Berry, 29 avril 1944

LES SPORTS A IVOY-LE-PRE

La Société Sportive d’Ivoy-le-Prè recevait, dimanche dernier, « L’Alerte » de La Chapelle-d’Angillon. La SSI, privée de quelques-uns de ces joueurs habituels, et malchanceuse succomba par 2 à 0. « L’Alerte » fut très active et mérita cette victoire.

Rédigé par

Ghyslaine Blons

Fille de Raymond Apert médaillé après le bombardement.